Remboursement dentaire - Faire le bon choix de mutuelle

Le traitement de l'orthodontie, les prothèses dentaires et les appareillages dentaires pèsent lourd sur le budget santé des français. Voici un focus sur les conditions de remboursement et notre sélection des meilleurs contrats d'assurances santé.

COMPAREZ LES ASSURANCES SANTE EN LIGNE 

Prothèses dentaires intégralement remboursables avec la réforme 100% Santé - dès 2020-2021

La réforme 100% Santé offre la prise en charge d’un large choix de prothèses dentaires fixes et mobiles de qualité avec des plafonds tarifaires dégressifs de 2020 à  2022.

3 paniers de soins ont été créés dans le cadre de cette réforme 

  • Le "panier reste à charge Zero"

  • Le « panier de soins à tarifs maitrisés » dont la tarification varie selon la nature des matériaux utilisés et la localisation de la dent concernée.

  • Le "panier de soins à honoraires libres"

Paniers de soins dentaires "Reste à charge Zéro"

Le panier de soins "reste à charge Zero" permet au patient d’être remboursé à 100 % par l’assurance maladie obligatoire et la complémentaire santé  pour la pose de prothèse.

Le reste à charge Zero sera mis en place en 2 étapes : au 1er janvier 2020 pour les couronnes et bridges et au 1er janvier 2021 pour les dentiers selon des critères liés au positionnement des dents (incisive, mollaire...) et au materiau utilisé (céramique, métallique...)

En dehors du panier de soins "Reste à Charge Zero" des plafonnements tarifaires sont applicables sur les couronnes, dentiers, bridges de qualité intermédiaire à hauteur de 550 euros. Enfin, des tarifs libres peuvent être applqués sur des prothèses dites haut de gamme ainsi que pour les implants dentaires qui ne font l'objet d'aucun remboursement par l'assurance maladie.

La réforme 100% santé ne concerne pas le remboursement des frais d'orthodonties ni les implants dentaires.

 ↓ Besoin de souscrire une mutuelle moins chère ? Plus de garanties ?

Comparez en ligne, gratuitement et sans engagement :

Les soins dentaires

Le traitement des soins conservateurs (exemple : les caries, le détartrage,...) sont remboursés à 70% du tarif de convention (appelé aussi 70% BR) par l'Assurance Maladie. Mais, les dépassements d'honoraires sont assez rares pour ce type de soins.

Une consultation chez un dentiste coûte généralement 23,00 € et elle est remboursée à hauteur de 16,10 € par la Sécurité Sociale.

Source ameli.fr : Soins et prothèses dentaires : vos remboursements

Le remboursement complémentaire par votre mutuelle santé à hauteur de 100% du tarif convention est suffisant. Dès lors que le chirurgien-dentiste ne pratique pas de dépassement d'honoraires.

Traitement de l'orthodontie

Le traitement de l'orthodontie est remboursé par l'Assurance Maladie si celui-ci débute avant l'âge de 16 ans pour l'enfant et sous réserve de l'accord d'entente préalable.

Les honoraires se calculent par semestre de traitement appelé couramment "traitement semestriel". L'Assurance Maladie rembourse intégralement son tarif de convention (dit aussi 100% BR) soit la somme de 193,50 € par semestre dans la limite de 6 semestres de traitement.

Et, elle prend en charge 2 années de contention à la fin des traitements semestriels pour un montant de 161,25 € (100% BR) pour la 1ère année de contention et de 75,25 € (70% BR) pour la 2ème année de contention.

Les honoraires du traitement semestriel sont fixés de manière libre par les praticiens orthodontiques. Un traitement semestriel coûte en moyenne 650,00 € à 950,00 €. 

Le taux de couverture idéal sur un contrat mutuelle santé doit obligatoirement avoir entre 300% et 570% (BR) du tarif de convention.

Si vous avez plus de 16 ans, l'Assurance Maladie ne rembourse plus le traitement d'orthodontie. Cependant, nous pouvons vous proposer nos solutions d'assurances santé qui couvre jusqu'à 909,45 € par semestre et 707,35 € pour l'année de contention (soit 470%BRR Base de Remboursement Reconstituée)

Remboursement intégral du traitement de l'orthodontie

Les implants dentaires

L'implant denatire est un acte dit hors nomenclature. Ce qui signifie que l'Assurance Maladie ne rembourse absolument rien.

Le coût moyen d'un implant s'élève à 2 000 € en moyenne. Tous les actes médicaux liés à la pose de l'implant ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. Exemple : la radiographie dentaire, le moulage, etc... Quelques mutuelles proposent des forfaits implants dentaires.

 TOP mutuelles pour les implants dentaires

Points clés à vérifier avant de souscrire votre mutuelle

  • Les garanties dentaires sont-elles soumis à un délai de carences ? Si oui, sont-elles abrogeables dans le cas où vous changez de mutuelle ?

  • Les garanties dentaires sont-elles plafonnées ? Les plafonds dentaires sont assez fréquents dès que les prestations sont élevées et peuvent évoluer au fil des années d'assurances. 

A lire aussi :


CHOISISSEZ VOTRE ASSUREUR : GARANTIES, TARIFS, SERVICES.