Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance automobile

 

En France, et dans d’autres pays du monde, il est interdit de rouler sans assurance. Si l’on vous prend en train de conduire un véhicule, les sanctions peuvent être très sévères. De plus, en cas d’accident, la loi sera intransigeante envers le chauffeur et la voiture sans assurance qui en est responsable. 

Qu’est-ce que l’assurance auto ?

L'automobile est une protection obligatoire pour tous les propriétaires de véhicules à moteurs. C’est en février 1958 que la loi a mis en place ce système qui exige d’assurer tous les véhicules qui circulent sur les voies publiques. Le principe est simple : l'assuré paye une cotisation à une compagnie d'assurance en échange d'une indemnisation financière en cas de sinistre prévu au contrat.

L’assurance auto permettra de couvrir la voiture, le conducteur ainsi que les passagers de tout dommage provoqué sur un tiers.

Pour renforcer son importance, l’obligation de détenir ce document a même été intégrée au Code de la route et au Code des Assurances.

Cette obligation concerne tout véhicule terrestre à moteur ainsi que les remorques. Il peut s’agir des voitures utilitaires, les bus, les tracteurs ou autres engins agricoles, mais aussi les deux et trois roues.

Quel type d’assurance souscrire ?

Dès lors que vous possédez une voiture, vous devez effectuer une demande d’immatriculation pour celle-ci et souscrire un contrat d'assurance auto.

Vous pouvez choisir entre différentes sortes d’assurance auto et de garanties.

L’assurance au tiers

La « responsabilité civile automobile » ou « assurance au tiers » est l’assurance auto minimum imposée par la loi. Elle prendra en charge les éventuels dommages que vous pourrez causer à un tiers en conduisant ou en stationnant le véhicule.

Cette assurance obligatoire est une couverture de base pour les préjudices physiques, les dégâts matériels et immatériels qui pourraient survenir sur la voie publique. Il concerne également les voitures non roulantes, si celle-ci contient du carburant ou une batterie. Ces éléments peuvent encore entraîner une explosion qui peut blesser autrui.

Si vous êtes la victime d’un accident, ce sera à l’assurance du conducteur responsable de prendre en charge les dégâts. Si vous provoquez un accident, les dommages seront couverts par votre assurance. La garantie responsabilité civile prendra donc en charge les dégâts causés par les enfants ou un conducteur occasionnel.

Toutefois, cette assurance a des limites. Elle ne couvrira pas les dommages que vous aurez causés à vous-même ou à votre famille, le transport de matières dangereuses ainsi que les dégâts causés intentionnellement.

La conduite sur circuit et la conduite sans permis sont également exclues de cette garantie responsabilité civile. Si vous faites face à ce cas de figure, tous les remboursements seront personnellement à votre charge.

L’assurance au tiers +

La garantie minimale est ensuite associée à d’autres garanties pour vous protéger de différents types de risques. L’assurance au tiers+ est connue comme étant une offre intermédiaire pour assurer votre véhicule.

Cette formule va couvrir la responsabilité civile, mais aussi les incendies et les vols.

Vous pouvez ajouter d’autres types de garanties à cette assurance afin d’offrir une meilleure couverture au conducteur et à la voiture.

La garantie « bris de glace » est la couverture la plus fréquente que les propriétaires associent avec la garantie de base.

L’assurance automobile est généralement accompagnée d’une « garantie assistance » qui sera très utile en cas d’accident ou de panne. Lorsque vous comparez plusieurs assureurs, il est important de prendre en compte la franchise kilométrique liée à l'assistance. 

L’assurance Tous Risques

Cette formule d’assurance comprend la base, mais aussi les options couvrant différents types d’accidents. Elle garantit même une prise en charge les « sinistres responsables », dans le cas où c’est l’assuré qui a causé l’accident. 

L’assurance tout risque est la plus complète des offres d’assurances sur le marché.

Elle est souvent proposée à une personne qui vient d’acheter un nouveau véhicule d’une valeur importante. Cela évitera au propriétaire de payer les coûts de réparations qui peuvent être très élevés.

Vous pouvez ajouter une option qui protégera le conducteur dans ce type d’assurance. De cette manière, en cas de dommages corporels, les frais de soins ou d’hospitalisation seront pris en charge par la compagnie.

Les options des assurances automobiles peuvent aussi être spécifiques à votre type de véhicule et à vos projets. Il y a par exemple l’assurance porte-vélo, coffre de toit, remorque ainsi que l’assurance dédiée à la voiture hybride ou électrique.

 Voir notre fiche pratique: Comment bien choisir son assurance auto

Les sanctions en cas de conduite sans assurance

Conduire une voiture sans aucune assurance ou en « défaut d’assurance » est considéré comme une infraction à la loi.

Celle-ci peut avoir plusieurs conséquences en commençant par une amende de 3 750 euros. À cela s’ajoute une ou plusieurs autres peines telles que :

  • Le retrait ou la suspension du permis ;
  • Interdiction de prendre un nouveau permis pendant 3 ans ;
  • L’interdiction de conduire un véhicule terrestre pour 5 ans ;
  • L’accomplissement de travaux d’intérêt général ;
  • La participation à un stage de sensibilisation sur la sécurité routière ;
  • La confiscation de la voiture ou du véhicule.
DEVIS ASSURANCE AUTO >

Coût de la souscription à une compagnie d’assurance ?

Le montant de vos assurances va dépendre de plusieurs facteurs. La première concerne l’expérience de conduite du chauffeur ou du propriétaire du véhicule.

Si vous avez moins de 3 ans d’expérience au volant d’une voiture, ce que l'on appelle "jeune conducteur", vous pourrez avoir à payer une « surprime » sur la souscription des trois premières années.

Ce montant peut aller jusqu’à 100 % du prix de l’assurance au tiers et cela va diminuer la deuxième et la troisième année si le conducteur et son véhicule n’ont jamais eu d’accident.

Le coût de la souscription à une assurance auto dépendra également du type de véhicule à assurer et de son utilisation. Une nouvelle voiture n’aura pas la même valeur qu’un véhicule d’occasion. La valeur du véhicule est également un critère important dans la tarification d'une assurance auto.

Celle qui est utilisée pour des courses quotidiennes ne sera pas évaluée au même titre qu’un véhicule qui ne roule que tous les week-ends. Les primes peuvent être plus élevées en fonction des risques auxquels la voiture est confrontée.

Le tarif que vous aurez à payer pour l’assurance automobile sera aussi déterminé par la zone de circulation de votre véhicule. Dans les grandes villes, les coûts d’une assurance peuvent être plus élevés, car les voitures sont plus exposées aux accidents.

Les conseillers spécialistes d'Aquaverde Assurance vous aide a trouver votre assurance auto en ligne via le formulaire de contact ou par téléphone au 05.47.74.70.60.

Qu’est-ce que le bonus-malus ?

Le montant de votre assurance sera calculé par les assureurs automobiles de France grâce au CRM ou coefficients de réduction-majoration.

Ce système, également appelé Bonus-malus est utilisé pour déterminer le montant de la cotisation annuelle de chaque assuré.

Les précédents points seront pris en compte en plus de votre historique de conduite.

Avec le bonus-malus, un propriétaire peut se voir récompensé ou sanctionné selon son comportement au volant. À la signature du contrat d’assurance automobile, vous avez un coefficient égal à 1.

Une évaluation est effectuée à l’échéance du contrat :

  • Si vous n’avez pas eu d’accident responsable, vous obtenez un bonus de la part de votre assurance. Il s’agit d’une réduction de 5 % de votre coefficient de base ou celui de l’année précédente.
  • En 13 ans successifs, s’il n’y a eu aucun sinistre dont vous êtes responsable, vous pouvez gagner jusqu’à 0,5 de bonus, qui équivaut à 50 % de la prime d’assurance. Concrètement vous payez 2x moins cher  qu'avec un CRM de 1.
  • Une sanction est attribuée au conducteur s’il fait un accident dont il est partiellement ou entièrement responsable. Dans le premier cas, le malus sera de 12,5 % et dans le deuxième, la majoration sera de 25 %.
  • Le malus maximal pouvant être attribué est de 3,5.
  • Si vous conduisez sans faire de faute durant deux ans, vous pourrez récupérer votre CRM à 1.

Toutefois, sachez que si vous avez un malus trop élevé, les assureurs "traditionnels" auront des réticences à vous couvrir.

Aquaverde Assurance vous aide à trouver une solution d'assurance quel que soit votre profil de conducteur. (assurance auto risque aggravé).

Comparez dès maintenant nos solutions  d'assurances auto malussé et risque aggravé.

DEVIS ASSURANCE AUTO >

Comment résilier une assurance auto ?

Si résilier un contrat d’assurance automobile était compliqué et difficile auparavant, la loi Chatel et la loi Hamon ont permis de faciliter cette procédure.

Cependant, vous ne pouvez pas mettre fin à votre contrat durant la première année, à l'exception de quelques cas (déménagement, retraite, certains changements de profession, vente du véhicule assuré).

La loi Chatel vous permet d'être informé de la date d'anniversaire de votre contrat. La compagnie d'assurance se doit de vous rappeler cette date au plus tard 15 jours avant la reconduction du contrat. Vous pourrez ensuite effectuer vos démarches de résiliation et choisir une assurance auto adaptée à vos besoins dans un délai de 20 jours.

Avec la loi Hamon vous pouvez résilier à tout moment et sans justification. Aquaverde Assurance prendra en charge les formalités de résiliation auprès de votre ancien assureur.

Aquaverde Assurance propose des solutions qui s'adaptent à tous les profils de conducteurs : obtenez les meilleures garanties au meilleur prix.

 

A lire aussi: