Surdité brutale chez l'enfant - Que faut-il faire ?

Les enfants peuvent montrer des signes de surdité inquiétants nécessitant de se répéter à plusieurs reprises et d'elever la voix régulièrement.

S'il est parfois difficile d'intérprêter ces manifestations à la maison dès les premiers jours, ce sont parfois les professeurs qui alertent les parents en premier lieu face à une perte d'attention significative de l'élève.

Dans certains cas, la perte brutale de surdité s'accompagne de vertiges.

Les signes d'une surdité psychogène

La baisse brutale de l'audition des enfants peut correspondre  à une surdité psychogène qui n'entraine aucun besoin d'appareillage auditif.

Ces cas ne sont pas rares. Ils représenteraient près de la moitié des consultations pour surdité brusque chez les enfants.

Les analyses d'audiogramme, OEPA et PEA démontrent qu'il  ne s'agits d'une baisse d'audition organique necessitant un traitement d'ordre psychologique.

Ce type de surdité peut-être la conséquence d'un stress important ou de difficultés relationnelles majeures.

Prise en charge d'une consultation ORL

Les ORL sont des médecins spécialistes. Il est recommandé de  respecter le parcours de soins coordonnés afin d'assurer une prise en charge optimale de l'assurance maladie et de l'éventuelle complémentaire santé responsable

Une visite préalable chez le médecin traitant permet de fixer son rendez-vous chez l'ORM muni d'une prescription médicale.

Les médecins ORL sont susceptibles de pratiquer des honoraires libres. Le site Ameli peut vous aider à choisir votre praticien de proximité selon vos préférences : 

  • ORL de secteur 1 : Respect du tarif de convention sans dépassement d'honoraires
  • ORL signataire OPTAM (ex CAS) : Médecins de secteur 2 à honoraires encadrés (dépassements d'honoraires raisonnables).
  • ORL non signatataire OPTAM  : Médecin de secteur 2 à honoraires libres

Le patient qui consulte un ORL aura un remboursement Sécu qui s’élève à 70 % du tarif de base, s’il est muni d’une ordonnance de son médecin traitant.

Si le patient bénéficie de la CMU-C ou qu’il consulte l’ORL dans le cadre de son affection longue durée (ALD), son remboursement Sécu se fera alors à hauteur de 100 % du tarif de base.

Prise en charge de consultations chez un psychologue

Les psychologues n'étant pas des médecins, les consultations sont à honoraires libres et à la charge du patient ou sa famille. 

Toutefois, dans le cadre de la loi de finance 2017 il est question d'assurer le remboursement  des séances chez les pychologues pour les jeunes de 6 à 21 ans à titre experimental et sur 3 régions : Ile de France, Pays de la Loire et Grand Est.  

En savoir plus


CHOISISSEZ VOTRE ASSUREUR : GARANTIES, TARIFS, SERVICES.