Hausse des frais de santé en 2018 - Les solutions

Complémentaire santéLe gouvernement annonce le souhait d’augmenter le forfait journalier hospitalier à 20 € (contre 18 €) et à 15,50 € en psychiatrie (contre 13,50 €).

Ces augmentations succèdent à la mise en place, depuis le 1ernovembre 2017 des consultations dites « complexes » (46.60 €) et très complexes (70 €). 

Cette hausse des prix se répercute généralement sur les cotisations d'assurance santé.

C'est sur ce mois d'octobre que les assurés reçoivent en général leur échéancier 2018 et découvrent l'augmentaion à venir du prix de leur assurance.

Il reste alors quelques jours pour refuser cette augmentation et choisir un contrat plus économique.

Loi Chatel, vous connaissez ?

La loi Châtel impose aux assureurs d'adresser leur échéancier au moins 15 jours avant la date limite de résiliation de leur contrat.

Pour la majorité des contrats de complémentaire santé le délai de préavis et de 2 mois pour une échéance fixée au 31 octobre. Cela signifie que le courrier doit arriver avant le 15 octobre et qu'une éventuelle demande de résiliation doit être adressée avant le 31 octobre.

Ce courrier doit présenter l'indexation 2018 avec le montant des nouvelles cotisations à payer et vous rappeler de votre droit à résilier votre police d'assurance.

Attention, la loi Chatel ne concerne que les contrats d'assurance santé individuels.

3 moyens simples de réduire sa facture santé 

Profiter des promotions

Aquaverde Assurances vous liste toutes les promotions actuelles sur les mutuelles santé. Vous pouvez non seulement baisser la cotisation de votre mutuelle santé mais aussi de bénéficier de 3 mois gratuit sur votre complémentaire santé.

Privillégier d'un contrat Eco-responsable

Certains assureurs proposent des versions "Eco-responsables" de leur assurance santé. C'est le cas d'APRIL et ALPTIS qui offrent 10% de réduction des cotisations en contrepartie d'une quote part à chaque consommation du tiers-payant. Ce type de solution est réellement interesante pour les assurés qui sont peu consommateur de santé.

Ajuster  les garanties à ses besoins réels de remboursement

Un conseiller d'assurance peut vous aider à évaluer vos besoins réels de couverture santé. L'ajustement des prestation aux besoins réels peut permettre de faire d'importantes économies sans être moins bien remboursé.

En savoir plus


CHOISISSEZ VOTRE ASSUREUR : GARANTIES, TARIFS, SERVICES.